En partenariat avec le Musée Crozatier

La Classe à horaires aménagés Musée

Une première en France

Faire découvrir les trésors rares

Expliquer les rôles d'un musée


Retour


Nous venons de recevoir le numéro de février du Petit Léonard ! Et nous avons gagné le concours "Photographie un tableau vivant" lancé par le magazine ! Félicitations aux élèves de 5ème, 4ème et 3ème qui ont remporté le Prix Classe du concours pour leur relecture façon Star Wars du tableau de Lionel Royer Vercingétorix jette ses armes aux pieds de César.



La classe musée est de retour pour une nouvelle année au Musée Crozatier.

Cette année, les 5èmes ont rejoint le groupe des 3èmes et 4èmes le mardi après-midi. Quant aux nouveaux 6èmes, c'est le vendredi soir qu'ils se regroupent.

En septembre, nous avons redécouvert le splendide Musée Crozatier, flambant neuf, qui avait ouvert ses portes le 7 juillet 2018.

Ce qui change par rapport aux années précédentes, c'est qu'il y a des visiteurs, on n'est plus tout seuls ! Plus d'ouvriers en train d'installer les vitrines, plus de restaurateurs en train de dépoussiérer les chapiteaux... Ce n'est plus le grand bazar, tout est parfaitement rangé dans les quatre galeries : Galerie Historique, Galerie des Beaux-Arts, Galerie des Sciences et Galerie du Velay.


Toute l'année, les élèves de la Classe Musée mettrons en ligne leurs visites, leurs travaux, leurs découvertes. N'hésitez pas à revenir visiter régulièrement cette page.


Retrouvez ici les archives 2017-18 de la classe musée.
Retrouvez ici les archives 2016-17 de la classe musée.

Vous pouvez également visiter le site de la Société des amis du Musée Crozatier, notre partenaire au sein de la classe musée.

Collège Jules Vallès - Le Puy


Visite de la grotte Chauvet

Après le musée des Confluences puis le musée gallo-romain à Lyon, c'est à la grotte Chauvet, à Vallon-Pont-d'Arc en Ardèche, que nous nous sommes rendus mardi 30 avril pour notre sortie annuelle, à la découverte des musées de notre région.

Suite à notre travail sur le bestiaire médiéval et la taille de pierre, la visite de la grotte Chauvet nous a plongés dans l'univers des artistes homo sapiens d'il y a 36 000 ans et de leurs représentations animales. Dans la réplique de la caverne, nous avons pu les admirer : ours, rhinocéros, cerfs, félins et même un hibou ornent les parois, dans une atmosphère mystérieuse au milieu des stalagtites et des ossements d'ours.

Nous avons même testé les gestes de nos ancêtres préhistoriques lors d'un atelier d'art pariétal avec ocre et charbon en main, puis lors d'une chasse au bouquetin, munis de propulseurs et de sagaies.

Cette visite fait suite à notre travail entamé depuis le mois de janvier avec la visite du cloître de la cathédrale du Puy puis des collections médiévales du musée Crozatier. Nous y avions découvert les représentations animales des artistes du Moyen Age, base de notre travail de création : semaine après semaine, chacun a, à la manière des tailleurs de pierre, créé son animal fantastique dans un bloc d'arkose, guidé par Claire Delsol, médiatrice au Service Patrimoine de l'agglomération du Puy.

Nous vous donnons rendez-vous le 18 mai prochain au musée Crozatier pour la Nuit des musées. Nous vous y présenterons le résultat de notre travail.

Pour en savoir plus sur la grotte Chauvet, consultez les sites suivants : le site de la grotte - la page dédiée du Ministère de la Culture.

Collège Jules Vallès - Le Puy

Visites


Naissance & Renaissance du Musée Crozatier

Collège Jules Vallès - Le Puy
Collège Jules Vallès - Le Puy

Octobre 2018

Le 16 octobre nous avons visité l'exposition Naissance & renaissance du Musée Crozatier installée dans la nouvelle salle d'exposition temporaire au rez-de-chaussée. Dans la 1ère partie, des plans et des photographies de l'ancien musée aux XIXe et XXe siècles, une frise chronologique, des articles de journaux, etc retracent l'histoire du musée.

Il a été créé en 1820 en vieille ville du Puy et s’appelait le musée Caroline. Pour avoir plus de place, on construit, en 1850, un nouveau musée au fond du jardin du fer à cheval, mais il prend l'eau ! Alors en 1868, un nouveau bâtiment construit par l'architecte Antoine Martin est inauguré et financé par le legs de Charles Crozatier, qui lui donne son nom. Au début des années 2000, un concours d'architectes est lancé pour la rénovation du musée.

Dans la 2ème partie de l'exposition, on a découvert quatre maquettes, les projets proposés par quatre architectes différents. C'était intéressant de voir leur travail. Celles que nous avons préférées étaient celle qui avait une avancée arrondie et celle qui avait une façade en « dentelle » et un mur végétalisé.



La dernière pièce de l'exposition est consacrée au chantier des collections*. Des restaurateurs ont travaillé sur des tableaux, des animaux naturalisés, des sculptures en pierre, etc. Des photos nous présentaient des exemples, mais il y avait aussi un vrai tableau à moitié nettoyé qui nous a permis de mieux voir et comprendre le travail du restaurateur qui a enlevé la couche de vernis jauni sur la peinture rendue ainsi plus nette et vive.

Les œuvres et objets du musée ont été également triés, inventoriés, et protégés par des emballages faits sur mesure pour le temps des travaux, comme la copie de la Vénus de Milo dans une caisse en bois, calée par de la mousse rigide, installée dans la salle.

Des tableaux préparatoires de Frank Chalendard étaient présentés sur un mur. Ils l'ont aidé à réaliser la fresque du plafond de la salle du dôme. Un film nous a finalement expliqué toutes les étapes du chantier de rénovation, en image de synthèse. C'est le travail des étudiants de l'IUT du Puy.

Merci à Astrid, la documentaliste du musée, qui nous a servi de guide.

* Un chantier des collections est la mise en œuvre d'un programme muséologique qui permet l'étude systématique des collections d’un musée, la réalisation de récolements [pour vérifier la présence des objets], d'inventaires précis et informatisés des objets du musée, leur prise de vue photographique et la mise en place de campagnes de restauration (nettoyage, traitements, voire décontaminations) nécessaires à la conservation et à la lisibilité des œuvres. (Wikipédia)

Collège Jules Vallès - Le Puy
Collège Jules Vallès - Le Puy


Collège Jules Vallès - Le Puy
Collège Jules Vallès - Le Puy

Novembre 2018


Pour compléter notre découverte des projets architecturaux locaux, après notre visite de l'exposition temporaire Naissance & Renaissance du musée Crozatier en octobre, nous nous sommes rendus mardi 13 novembre, au Centre Universitaire et Pédagogique. Patrice Vallat, architecte à la retraite, nous y a présenté son exposition Calques.

En s'appuyant sur ses dessins et ses maquettes, il nous a expliqué la démarche initiale de l'architecte qui répond à un concours ou se lance dans un projet. Certains resteront sur le papier, d'autres aboutiront à de vraies réalisations. A partir d'idées jetées sur le papier en grands traits abstraits, il imagine un scénario pour faire vivre et développer son projet, en jouant avec la lumière, les matériaux, les espaces… Ainsi nombre de ses bâtiments ont vu le jour au Puy-en-Velay ou en Haute-Loire entre 1983 et 2013.

La seconde partie de l'exposition est consacrée aux nouveaux paysages ruraux et à la désertification des petits commerces dans les villages, comme celui de Craponne-sur-Arzon. Patrice Vallat vit non loin de ce bourg et a peint des aquarelles représentant les vitrines de magasins désaffectés ou des paysages de la campagne environnante, avec cette fois, non plus un oeil d'architecte mais le regard d'un témoin et d'un artiste.


Janvier 2019

Début janvier, accompagnés de nos guides Emmanuel Magne et Aurélie Deladeuille, nous avons visité l'exposition temporaire Feedback, installée au musée Crozatier du 1er décembre 2018 au 7 avril 2019.

Le Fonds Régional d'Art Contemporain y présente une trentaine d'oeuvres d'artistes internationaux acquises depuis dix ans. Cette sélection questionne l'influence de l'art du passé sur la création contemporaine.

Collège Jules Vallès - Le Puy

Classe Musée
Classe Musée
Classe Musée
Classe Musée
Classe Musée

On retrouve par exemple la tradition des natures mortes dans les tableaux de Mireille Blanc et celle du portrait dans les peintures des frères Tobias ou de Claire Tabouret.


Quant à la vidéo de Clément Cogitore, Les Indes galantes, elle nous a étonnés par la rencontre inédite du KRUMP (variante du hip hop) et de la musique baroque de Jean-Philippe Rameau.

Collège Jules Vallès - Le Puy

Mai-juin 2019

Par ici les Celtes. La nouvelle exposition temporaire proposée au musée Crozatier jusqu'au 15 novembre 2019 permet aux visiteurs d'en savoir plus sur les Celtes grâce à un parcours ludique parmi des objets archéologiques régionaux. Le sous-titre de cette exposition est Pratiques funéraires au premier âge du fer parce que ce sont les traces laissées par les hommes et les femmes, vivant dans le sud du Massif central il y a environ 2500 ans dans leurs tombes, qui, grâce au travail des archéologues, nous révèlent une part de leurs savoir-faire, de leur mode de vie et de leur société.

Collège Jules Vallès - Le Puy

Nous avons eu la chance de voir les coulisses du montage de cette exposition, le chantier précédant l'inauguration : le travail des scénographes qui imaginent les espaces, la mise en valeur des objets, les couleurs, le mobilier, les outils de médiation, la circulation des visiteurs, etc, ainsi que le travail des équipes techniques du musée qui, munies des plans et des consignes des scénographes, montent des cloisons, peignent, fabriquent, assemblent, installent tous les éléments du décor.

Collège Jules Vallès - Le Puy

Construction du tumulus

Collège Jules Vallès - Le Puy

Construction du tumulus

Collège Jules Vallès - Le Puy

Mise en place des installations

Collège Jules Vallès - Le Puy

Schémas et plans des scénographes

Collège Jules Vallès - Le Puy

Schémas et plans des scénographes

Collège Jules Vallès - Le Puy

Schémas et plans des scénographes


Bien sûr, nous avons aussi ensuite visité l'exposition, guidés par M. Magne du musée Crozatier pour le groupe des 5e/4e/3e et M. Lamy pour les 6e.
La première salle donne des repères chronologiques depuis la formation de la Terre jusqu'à la période gallo-romaine, en zoomant plus précisément sur le monde celte à travers des objets comme des stèles, des céramiques, de la vaisselle, avec une carte de l'Europe et des reconstitutions dessinées de sites de Haute-Loire au premier âge du fer (l'oppidum de Marcilhac près de St-Paulien et le camp d'Antoune vers Arlempdes). Un panneau et des carnets permettent également d'en savoir plus sur les archéologues du XIXe siècle comme Auguste Aymard en Haute-Loire.
La deuxième salle est un sas plongé dans le noir où sont projetés des mots, des dessins et des rébus lumineux en lien avec les Celtes et l'archéologie.
Il débouche sur la salle suivante, où est exposée la reproduction du tumulus à échelle réduite, avec le squelette et son épée et le carroyage (dispositif de cordes installé par les archéologues pour se repérer lors des fouilles).

Collège Jules Vallès - Le Puy

Collège Jules Vallès - Le Puy

M. Magne, notre guide

Collège Jules Vallès - Le Puy

Reconstitution de l'oppidum de Marcilhac

Collège Jules Vallès - Le Puy

Salle au rébus

Collège Jules Vallès - Le Puy

Reproduction du tumulus


Collège Jules Vallès - Le Puy

Le premier âge du fer a été découpé en différentes périodes : le Hallstatt ancien, moyen et récent, du nom du lieu, en Autriche, où fut découverte la civilisation celte pour la première fois. C'est l'évolution des pratiques funéraires découvertes par les archéologues lors de leurs fouilles qui permet de différencier chaque époque.
Pour connaître le monde celte, le travail des archéologues est primordial car les Celtes n'ont pas laissé de témoignages écrits. Aussi, au fil de cette exposition, on apprend différentes facettes de cette science : le chantier de fouilles, l'archéologie préventive, les méthodes de datation...


La salle se prolonge autour d'îlots circulaires où sont présentés des objets selon leur époque. Des vases, des coupes en bronze ou céramique, des bijoux, bracelets, anneaux, torques et fibules ou une épée en bronze provenant de diverses nécropoles ont permis aux scientifiques de reconstituer le mode de vie de ces Celtes vivant au sud du Massif central (Cantal, Lozère, Aveyron, Gard et Haute-Loire) entre -800 et -420. On sait ainsi qu'au Hallstatt ancien, les chefs guerriers sont inhumés avec leur épée, leur riche parure et des objets. Ces riches sépultures témoignent du pouvoir d'une aristocratie qui domine paysans et artisans. Les riches bijoux féminins retrouvés dans les tombes au Hallstatt moyen révèlent une évolution de la société : la femme y occupe désormais une place plus importante. On apprend également que les Celtes avaient de nombreux échanges avec des populations d'autres régions du monde : un collier exposé dans une des vitrines est composé d'or, d'ambre provenant de la mer baltique et de verre fabriqué au Proche-Orient. Au Hallstatt final, l'incinération remplace l'inhumation, mais des objets accompagnent toujours le défunt, comme des parures ou des céramiques tournées, technique du bassin méditerranéen, autre preuve des échanges de plus en plus importants avec d'autres régions. Les historiens pensent aussi que chez les Celtes le statut social se traduisait par les parures portés par les hommes et les femme. C'est pour cela que de nombreux bracelets, torques, anneaux, jambarts... ont été mis au jour lors des fouilles.

Collège Jules Vallès - Le Puy

Epée de Polignac en bronze (-750/-650)

Collège Jules Vallès - Le Puy

Bijoux en bronze du Ve s. av. J-C

Collège Jules Vallès - Le Puy

Céramiques du Ve et IVe s . av. J-C


D'après ces découvertes, des dessinateurs ont imaginé des scènes présentées ici pour que le visiteur imagine plus facilement les rituels funéraires.

Collège Jules Vallès - Le Puy

Enfouissement des cendres

Collège Jules Vallès - Le Puy

Crémation sur un bûcher

Collège Jules Vallès - Le Puy

Répartition des cendres sous tumulus

Collège Jules Vallès - Le Puy

Inhumation sous tumulus


Collège Jules Vallès - Le Puy

Le dernier espace se concentre sur le second âge du fer qui connut peu d'évolution dans les pratiques funéraires, les Celtes se faisant surtout incinérés. Deux sites du Velay remontent à cette dernière période appelée La Tène (-420/-52) : les Brus à Espaly et les Reliades au Puy où des cendres de crémation d'un adulte ont été retrouvées, accompagnées de restes brûlés de céramique et de bijoux.


Un dernier panneau interactif et ludique permet de connaître les différents spécialistes qui interviennent dans la recherche archéologique, comme l'anthropologue, l'archéozoologue, le carpologue, l'anthracologue, le céramologue...

Collège Jules Vallès - Le Puy

Collège Jules Vallès - Le Puy
Collège Jules Vallès - Le Puy
Collège Jules Vallès - Le Puy
Collège Jules Vallès - Le Puy

La visite s'achève par ce rideau qui invite les visiteurs à poursuivre leur parcours dans les collections du musée où d'autres œuvres font écho à l'exposition.

BONNE VISITE !

Collège Jules Vallès - Le Puy

La classe, l'oeuvre

Classe musée du collège Jules Vallès

Cette opération d’éducation artistique et culturelle consiste à inviter les élèves de tout niveau scolaire à étudier une ou plusieurs œuvres ou tout objet de collection d’un musée de France de proximité afin d’en concevoir une médiation qu’ils auront l’opportunité de présenter aux visiteurs le soir de la Nuit européenne des musées.

Pour la 4ème année consécutive, le collège Jules Vallès participe à La Classe, l'oeuvre ! en partenariat avec le Musée Crozatier et -nouveauté !- avec le cloître de l'ensemble cathédral du Puy. Les élèves de la Classe Musée présenteront, lors de la Nuit des Musées le 18 mai prochain, le fruit de leur travail, réalisé avec une artiste tailleur de pierre, sur le thème du bestiaire en lien avec le cloître ainsi que les collections lapidaires médiévales du Musée Crozatier.

Visite du cloitre de la Cathédrale du Puy

Collège Jules Vallès - Le Puy

Janvier 2019

Le cloître, tout comme la cathédrale du Puy, ont été construits au XIIe siècle. Un cloître est une galerie couverte et fermée en quadrilatère, entourant souvent un jardin ou une cour intérieurs, établie d'abord au cœur des abbayes et monastères, et plus tard également à côté des cathédrales. Celui du Puy accueillait au Moyen Age des moines et des chanoines. En savoir plus sur le cloître


Collège Jules Vallès - Le Puy

C'est Elodie Terrier qui nous a accueillis et servis de guide au cloître.


1ère visite

Les galeries

Elles sont constituées d'arcs en plein cintre, typiques de l'art roman et sont polychromes, comme la façade de la cathédrale : une mosaïque de pierres rouges (brique), blanches (arkose de Blavozy) et noires (brèche volcanique provenant d'une carrière sur place, à l'emplacement de la statue de la Vierge actuellement).

Elles ont été restaurées au XIXe siècle. Cette restauration est visible. En effet, certaines sculptures paraissent plus « neuves », plus propres, mieux dessinées, des couleurs plus vives… Les pièces d'origine sont conservées au musée Crozatier. Les arcs reposent sur des colonnes couronnées de chapiteaux. On en compte plus de 150, certains au décor végétal, d'autres historiés, c'est-à-dire qu'ils racontent une histoire.

Sur ce chapiteau par exemple, on distingue un abbé, une Bible à la main et une abbesse voilée qui se disputent une crosse (bâton d'évêque ou d'abbé). On remarque que la main de l'abbé est plus grosse que celle de l'abbesse. Au Moyen Age, la taille des personnages qu'on veut représenter dépend de leur hiérarchie sociale ou religieuse, on accorde plus d'importance au symbole qu'au réalisme.

La corniche qui court sous la toiture est richement sculptée d'animaux fantastiques.

Collège Jules Vallès - Le Puy
Collège Jules Vallès - Le Puy

La salle capitulaire


Collège Jules Vallès - Le Puy

Le terme vient du latin capitulum : tête ou chapitre. On y accède par la galerie Est, c'est dans cette grande salle que se réunissaient les chanoines chaque jour pour la lecture d'un chapitre de la règle du livre (pour enseigner les règles du monastère), ils y prenaient également des décisions. Le chapitre désignait aussi le groupe de religieux.

C'est de là que vient l'expression « avoir voix au chapitre » : celui qui avait voix au chapitre était celui qui pouvait participer aux prises de décisions.Certains chanoines ont été enterrés sous cette salle. La fresque du XIIIe siècle qui orne un des murs est composée de cases comme une bande dessinée. Y figurent les prophètes de l'Ancien Testament annonçant la venue du messie. Au centre, est représentée une crucifixion surmontée d'un soleil et d'une lune symbolisant la résurrection.


La galerie cryptoportique

Il s'agit d'une galerie souterraine qui soutient le cloître. Autrefois un système de circulation d'eau y fonctionnait. Il y reste également des vestiges du premier temple gallo-romain construit au IIe siècle.

Collège Jules Vallès - Le Puy
Collège Jules Vallès - Le Puy

2nde visite

Après notre découverte du cloître, nous y retournons à la recherche du bestiaire médiéval. A cette époque, les hommes côtoyaient beaucoup plus que nous les animaux dans leur vie quotidienne : les animaux domestiques, ceux de la ferme, les animaux sauvages mais aussi les animaux fantastiques des légendes et récits de voyage et ceux représentés par les artistes dans les églises, les livres, sur les objets, les étoffes...


La salle du trésor

Dans la salle du trésor, Elodie nous montre des reproductions d'illustrations de textes enluminés comme la Bible et le passage de l'Arche de Noé, les fables d'Esope ou les récits de voyage comme ceux de Marco Polo revenu de Chine, décrivant des éléphants, des rhinocéros, animaux extraordinaires ensuite dessinés par des artistes devant les imaginer à partir de textes, donnant alors vie à des animaux imaginaires comme la licorne par exemple…


Collège Jules Vallès - Le Puy
Collège Jules Vallès - Le Puy
Collège Jules Vallès - Le Puy

Collège Jules Vallès - Le Puy

Au Moyen Age, il existe également des sortes d'encyclopédies qui font l'inventaire de tout ce qui vit sur Terre, notamment les animaux : ces bestiaires présentent leur caractéristiques physiques, leur habitat, leur mode de vie mais aussi leur comportement. Comme pour les humains, on définit leur caractère : l'ours est glouton et colérique, le renard est rusé et menteur, etc. Cela permet de distinguer les bons des mauvais. Le Roman de Renart illustre et met en scène ces caractères.

Au Moyen Age, les animaux sont considérés comme des créatures de Dieu, tout comme l'homme. Ils sont donc des symboles et, on les représente dans les livres, en peinture, en sculpture… pour faire passer des messages religieux ou énoncer une morale.
On rencontre également des créatures hybrides car les récits de la mythologie grecque sont connus, comme les griffons, les dragons, les centaures ou les sirènes. On trouve parfois des représentations animales mélangeant le fabuleux et le religieux.

Collège Jules Vallès - Le Puy
Collège Jules Vallès - Le Puy

Dans une vitrine, nous découvrons un olifant en ivoire du XIe siècle. Finement sculpté, il est décoré de nombreux animaux comme le lapin, des oiseaux, des chèvres ou cerfs, et même un grand perroquet et un éléphant… C'est une corne de chasse, un objet d'apparat car très luxueux et rare.



Des animaux sont également présents sur des étoffes ou vêtements liturgiques : à gauche, un pélican symbolisant le sacrifice est brodé sur un linge destiné à recouvrir un autel, à droite, un phénix symbole de résurrection sur une étoffe habillant un calice.


Collège Jules Vallès - Le Puy
Collège Jules Vallès - Le Puy


Les chapiteaux du cloître

Collège Jules Vallès - Le Puy

Le chapiteau aux lions

Le lion est l'animal le plus représenté au Moyen Age. Il succède à l'ours comme roi des animaux. On le trouve sur de nombreux blasons et il accompagne souvent les nobles, les seigneurs dans les récits car il est synonyme de noblesse, courage et puissance. Mais, animal féroce, il peut aussi symboliser la cruauté, la sauvagerie, les enfers… comme sur ce chapiteau : les lions y sont représentés avec des dents pointues et de longues griffes acérées, retenus par une corde, affamés avec les côtes saillantes. Ce chapiteau, situé à côté d'une porte, était peut-être destiné à effrayer les intrus et les dissuader d'entrer.

Le chapiteau aux centaures

Un centaure est une créature hybride de la mythologie antique, avec un corps de cheval et un torse et une tête humains. Ici le centaure tient la queue de cheval de la centauresse d'une main et une sorte de massue dans l'autre. La centauresse, elle, porte un bâton à 4 feuilles. Un 3ème centaure se cache dans un angle.

Collège Jules Vallès - Le Puy


Les artistes du Moyen Age ont horreur du vide, ils aiment la symétrie et relient leurs personnages. Ce sont les trois lois de la taille de pierre : plénitude, symétrie, raccord.


Les chapiteaux des quatre évangélistes (le tétramorphe)

St Jean et l'aigle, St Marc et le lion, St Luc et le taureau et St Mathieu et l'homme ailé. L'agneau représente Jésus.

Collège Jules Vallès - Le Puy
Collège Jules Vallès - Le Puy
Collège Jules Vallès - Le Puy
Collège Jules Vallès - Le Puy


La galerie côté jardin

D'une part, une sirène au-dessus d'un arc de la galerie Sud, créature hybride mi-femme mi-poisson, symbole de la tentation.
Collège Jules Vallès - Le Puy
Collège Jules Vallès - Le Puy
D'autre part, la frise sous les toits. Des têtes monstrueuses, des animaux fantastiques, comme des démons, un cheval à queue de poisson, des dragons, un chien tirant la queue d'un diable, un cerf, etc. surplombent les visiteurs dans le jardin. Ils rappellent les gargouilles de Notre-Dame de Paris. Comme elles, ils ont peut-être pour fonction d'éloigner les démons, le Mal…

Elodie nous montre aussi des enluminures dessinées en marge de certains manuscrits : des « drôleries » qui représentaient des êtres hybrides, mi-homme mi-animaux, pour rappeler au lecteur que le démon est partout et qu'il faut être vigilant !

Collège Jules Vallès - Le Puy


Le logis des clergeons

Au Moyen Age, il abritait la chambre du chanoine. Il avait fait décorer ses murs de griffons. Ce sont des créatures hybrides mi-aigle mi-lion. Ils sont considérés, dans les bestiaires médiévaux, comme de véritables animaux, à la fois bons (puissance du lion et de l'aigle) et mauvais (férocité). Ils sont souvent représentés sur de luxueux tissus d'Orient. Le chanoine aurait pu choisir de telles tentures pour sa chambre, mais il a préféré des peintures murales à cause du risque d'incendie.


Collège Jules Vallès - Le Puy
Collège Jules Vallès - Le Puy


Les collections lapidaires médiévales du Musée Crozatier

Fin janvier, nous avons poursuivi notre découverte du bestiaire au musée Crozatier, dans la salle du lapidaire médiéval. On y trouve des pierres sculptées entre le XIIe et et le XVe siècle, provenant, pour la plupart, de la cathédrale du Puy, mais aussi de l'Hôtel-Dieu ou de maisons détruites en haute ville.

Ci-contre quelques exemples de chapiteaux et blasons.

Classe Musée
Classe Musée
Classe Musée
Classe Musée
Classe Musée
Classe Musée
Classe Musée
Classe Musée
Classe Musée
Classe Musée
Classe Musée


Les croquis


Collège Jules Vallès - Le Puy
Après avoir observé tous ces animaux, nous en avons choisi un ou deux comme modèles pour inventer notre propre créature.

Séance de dessin studieuse au musée !

Collège Jules Vallès - Le Puy
Collège Jules Vallès - Le Puy
Collège Jules Vallès - Le Puy
Collège Jules Vallès - Le Puy


Les gabarits

Février.

Notre dessin nous a ensuite permis de réaliser un gabarit aux dimensions et au format adaptés à la pierre que nous allons tailler.

Classe Musée
Classe Musée
Classe Musée


La taille de pierre

Nous travaillons sur des pierres qui proviennent des carrières d'arkose de Blavozy. Elles ont été coupées et préparées dans les ateliers de Christian Badiou.
L'arkose est une roche sédimentaire de couleur gris clair ou ocre dont les constituants accumulés dans l'eau proviennent de l'érosion du granite. Elle s'est formée il y a 45 à 40 millions d'années, à l'ère tertiaire. Sa structure lui permet d'être taillée et sculptée. Les carrières de Blavozy étaient déjà exploitées à l'époque gallo-romaine puis au Moyen Age. L'arkose a été utilisée pour la construction de bâtiments au Puy : la préfecture, le théâtre ou le musée… Elle a également servi pour des viaducs comme celui des 14 ponts ou celui de Peyrard par exemple. On la retrouve dans des monuments funéraires, des croix, des fontaines, des abreuvoirs... Nous en avons aussi vu lors de nos visites au cloître.

Collège Jules Vallès - Le Puy

Mars.

A l'aide de notre gabarit, nous reportons le contour de notre dessin sur la pierre.

Classe Musée
Classe Musée
Classe Musée
Collège Jules Vallès - Le Puy

Nous traçons un trait à 5 cm du bord tout autour de la pierre. Il nous servira de repère pour la profondeur à laquelle nous devrons creuser la pierre.

Nous remonterons finalement ce trait à 2,5 cm.


Collège Jules Vallès - Le Puy

Pierres, ciseaux, massettes et lunettes de protection préparés, nous écoutons les consignes de Claire Delsol, tailleur de pierre. C'est elle qui va nous accompagner et nous apprendre le geste, la technique et les astuces pour attaquer notre chantier !


On s'entraîne d'abord sur les côtés de la pierre pour prendre le coup de main et surtout le rythme. La lame doit toujours être à plat sur la pierre, posée à 45° par rapport au bord. On pose le ciseau, on le tape avec la massette puis on le lève pour le déplacer un peu. Et on recommence : pose, tape, lève, pose, tape, lève...Chacun prend le rythme et dans l'atelier, on n'entend plus que cette musique !
Puis, on creuse la ligne tracée autour du bloc.

Collège Jules Vallès - Le Puy

La séance suivante, nous attaquons le contour du dessin. Il faut le délimiter en enlevant la matière du bon côté pour protéger notre dessin, c'est-à-dire taper vers l'extérieur.

Collège Jules Vallès - Le Puy

Classe Musée
Classe Musée
Classe Musée
Classe Musée
Classe Musée
Classe Musée
Classe Musée
Classe Musée
Classe Musée
Classe Musée
Classe Musée

Nous sommes partis pour plusieurs séances où nous devrons dégager notre dessin, lui donner du relief en creusant, en enlevant la pierre sur plus de 2 cm. C'est assez physique ! Ce n'est pas facile, surtout pour ceux qui sont tombés sur des blocs très durs…

Avril.

Les heures suivantes sont consacrées à un travail plus délicat, plus en finesse : on arrondit les arêtes du bloc, puis on redessine les traits intérieurs du dessin.


Mai.

Après avoir fait ressortir les détails intérieurs comme des écailles, des plumes ou des nageoires -certains ont même utilisé une boucharde pour imprimer des petits points en creux sur des parties de leur animal-, nous sommes passés à la dernière étape de notre travail : la mise en couleurs.

Collège Jules Vallès - Le Puy
Collège Jules Vallès - Le Puy

Classe Musée
Classe Musée
Classe Musée

Nous avons mélangé des pigments de couleur sienne calcinée à du jaune d'oeuf (qui sert de liant) et un peu d'eau pour teinter le fond de notre sculpture. Puis nous avons posé quelques touches dorées ou bleu lapis-lazuli pour faire ressortir certains détails de notre animal.


Les 24 blocs de pierre ont été assemblés pour former une sculpture qu'on a appelée Pas si bêtes. Elle a été installée au musée Crozatier parmi les collections lapidaires médiévales où nous l'avons présentée au public lors de la Nuit des musées le 18 mai. A partir du 14 juin, elle sera transférée dans la salle capitulaire du cloître de la cathédrale du Puy où vous pourrez la voir tout l'été.

Classe Musée
Classe Musée

Remerciements

Nous tenons à remercier chaleureusement Elodie Terrier, notre guide au cloître, Sandrine et Claire du service Patrimoine jeunesse pour leur aide technique et leurs encouragements, ainsi que la SAMC (Société des Amis du Musée Crozatier) pour leur soutien financier pour l'achat des pierres.

Concours

Concours "Photographie un tableau vivant"

Collège Jules Vallès - Le Puy

En novembre dernier, la revue Le Petit Léonard proposait à ses lecteurs le concours « Photographie un tableau vivant ». Il s'agissait de choisir une œuvre d'art célèbre, la mettre en scène et photographier le résultat. Les photos les plus ressemblantes, amusantes ou étonnantes seront récompensées. Nous avons donc choisi le tableau le plus célèbre du musée Crozatier, celui qui illustre tous les manuels d'Histoire au chapitre sur la guerre des Gaules : Vercingétorix jette ses armes aux pieds de César. C'est une huile sur toile de grand format (321 cm x 482 cm) peinte en 1899 par Lionel Royer.

Collège Jules Vallès - Le Puy


Après concertation, le groupe des 5e-4e-3e s'est lancé dans une reconstitution de la scène mais en la transposant dans une autre époque, une autre galaxie… celle de la Guerre des Etoiles.

Les élèves de 6e, moins nombreux, n'ont pu reproduire la scène et l'ont donc complétée, comme si l'histoire débordait du tableau.

Collège Jules Vallès - Le Puy


Recherche de costumes et confection d'accessoires pour les StormTroopers, Luke Skywalker, les prisonniers gaulois ou les légionnaires romains nous ont occupés deux séances avant de pouvoir nous mettre en scène devant le tableau et prendre la pose pour être photographiés.

Collège Jules Vallès - Le Puy
Collège Jules Vallès - Le Puy
Collège Jules Vallès - Le Puy

Les deux photos finales ont été envoyées au Petit Léonard. Résultats en février…

Collège Jules Vallès - Le Puy
Collège Jules Vallès - Le Puy